Derniers commentaires

bonjour excusez moi jaimerai avoir des infomations ...

30/11/2016 @ 16:13:08
par AIT YAHIA


mais c'est de la torture légalisée ...

20/12/2015 @ 14:15:37
par ARMONIA


En 1961, mon entourage a provoqué ...

02/04/2015 @ 23:29:05
par gadal


C'est docteur Ouvry Olivier ? Car ...

16/01/2010 @ 12:42:49
par SABINE


AVERTISSEMENT: Ce site n'est associé d'aucune ...

17/12/2009 @ 01:15:19
par Admin


Calendrier

Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 << < > >>
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Annonce

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteurs: 2

rss Syndication

31 Aoû 2013 - 19:40:30

Décès

2.2.1. Décès
Les risques de décès ne sont pas négligeables malgré les polémiques sur leur nombre et leur cause. Ils vont pour le même pays, les USA, de 1 par 10 000 patients selon la American Psychiatric Association and Task Force (5) à 4,5 par 10 000 séances selon la conférence de consensus de 1985 (7). Le manque de suivi des patients traités aux électrochocs, la non obligation d’enregistrement du décès en lien avec l’administration des électrochocs et la polémique sur la causalité (ECT ou anesthésie entre autres) permet de supposer que ce nombre est bien en deçà de la réalité. Dans une étude publiée en 1998, Reid et al (31) citent le nombre de 8 décès sur 2583 patients traités entre septembre 1993 et avril 1995, soit environ 3 pour 1000 ; dans d’autres études plus anciennes (32, 33), le taux global est de 1 pour 1000 mais peut atteindre 1 pour 200 chez les personnes âgées. Des décès après une seule séance d’électrochocs ont aussi été signalés (34, 35, 36).Les risques de décès ne sont pas négligeables malgré les polémiques sur leur nombre et leur cause. Ils vont pour le même pays, les USA, de 1 par 10 000 patients selon la American Psychiatric Association and Task Force (5) à 4,5 par 10 000 séances selon la conférence de consensus de 1985 (7). Le manque de suivi des patients traités aux électrochocs, la non obligation d’enregistrement du décès en lien avec l’administration des électrochocs et la polémique sur la causalité (ECT ou anesthésie entre autres) permet de supposer que ce nombre est bien en deçà de la réalité. Dans une étude publiée en 1998, Reid et al (31) citent le nombre de 8 décès sur 2583 patients traités entre septembre 1993 et avril 1995, soit environ 3 pour 1000 ; dans d’autres études plus anciennes (32, 33), le taux global est de 1 pour 1000 mais peut atteindre 1 pour 200 chez les personnes âgées. Des décès après une seule séance d’électrochocs ont aussi été signalés (34, 35, 36).

Lien permanent vers l'article complet

http://electrochoc.sosblog.fr/victime-b1/Deces-b1-p95.htm

Commentaires

Cet article n'a pas de Commentaire pour le moment...


Laisser un commentaire

Statut des nouveaux commentaires: Publié





Votre URL sera affichée.


Veuillez entrer le code contenu dans les images


Texte du commentaire

Options
   (Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)